Réseau Francophone de relais et nodes SVXlink + Passerelle D-Star & C4FM Fusion

L’initiative « French Open Network », monter des links, relais, relais transpondeur, passerelle D-Star, C4FM Fusion, et les interconnecter pour élargir notre champ d’action (Zone de rayonnement).

Par F1TZO-Michel

Le French Open Network Project, c’est interconnecter des sites Radio via le protocole Echolink afin d’ouvrir les bandes VHF et UHF à l’échelle Francophone et permettre des liaisons d’une région à l’autre avec un simple pocket VHF/UHF analogique.

Et comme il ne faut pas oublier les modes numériques, le French Open Network dispose d’une passerelle avec le réseau D-Star, via le DCS033 W ainsi que d’une passerelle avec le réseau C4FM Fusion via la FON-ROOM – 27709
(Merci à l’équipe D-Star France qui m’a ouvert le DCS033W et a publié l’annonce : Voir le menu « Les liens vers les copains »)

Nous vous présentons ici :

  • Sur cette page :
    • La description du French Open Network
    • Comment utiliser le French Open Network
    • Comment intégrer son node au French Open Network
    • Les Règles de « bonnes conduites » pour participer au French Open Network
    • Qui a lancé et gère le French Open Network et la passerelle D-Star ?
  • Sur ce site : via les menus :
    • Comment réaliser votre node SVXLink
    • L’installation de Linux sur le Raspberry PI
    • SVXlink
    • la boite à outils …

Description du « French Open Network »

Le French Open Network est un réseau de nodes organisé en étoile.

(Un node (nœud) est un Link, Relais et/ou Transpondeurs)

Le point central du réseau est sur DINARD (35, près de Saint-Malo) : F1ZHH-R.

L’ensemble des nodes sont connectés sur F1ZHH-R (node 282229). Toute transmission sur un des nodes est ainsi relayée sur l’ensemble du réseau.

Ainsi, si vous rentrez par voie radio sur le Link de Limoges, TOUS les autres Link/Relais/Transpondeurs vous retransmettent ! Vous pouvez ainsi communiquer avec toutes les régions interconnectées avec F1ZHH-R (voir la carte).

Pourquoi un réseau en étoile :

Le choix d’une organisation en étoile n’est ni un hasard, ni de l’égocentrisme 😉

Les communications étant relayées via les interconnexions Internet au protocole EchoLink, il existe des latences (du délai) de propagation entre un point et un autre. De plus, les systèmes étant principalement basés sur de tous petits ordinateurs (Raspberry PI), s’ajoute le temps de traitement.

L’architecture en étoile permet de maitriser cette latence : Tous les autres relais ne sont qu’à un maximum de 2 connexions (le node qui retransmet -> F1ZHH -> les autres nodes).

Si vous connectez les nodes en chainage (les uns derrière les autres), la latence se cumule ! et quand le premier à fini, le dernier est toujours en émission… et peut même créer un artefact et faire croire au réseau qu’il y a une nouvelle émission…. et le réseau se met à boucler :-(

De même, il est TRES IMPORTANT de ne pas se connecter à plusieurs nœuds du French Open Network en même temps !
Avec une architecture en étoile, il saute au yeux que vous créez un bouclage et que vous allez planter le réseau ! (et nous serons obligés de vous bannir ….beurk ! je n’aime pas jouer au Flic ! )
Et en plus cela ne sert à rien, vu que quelque soit le node que vous utilisez, vous êtes retransmis sur tous les autres.

Enfin, en cas de problème, si un node part en vrille (Squelch qui foire, plantage, perturbation….), il est facile de l’isoler temporairement pour débloquer le French Open Network. L’impact est alors très réduit et il est facile de contacter l’administrateur du node et pour le prévenir du problème.

L’analogique a ses contraintes ! La maitrise est forcément moindre que sur un réseau de modes numériques (D-Star, DMR ou Fusion) ou les infos numériques permettent de contrôler plus finement. Mais l’avantage du réseau Analogique …. vous pouvez l’utiliser avec n’importe quel Transceiver  / pocket !

Je vous prépare une Annexe avec la théorie (simplifié !) de l’avantage de l’architecture en étoile vs le daisy-chain (chainé les uns derrière les autres).


Comment utiliser le French Open Network

Rien de plus simple ! Deux méthodes :

– La Radio (la meilleur !) : Utiliser une voie Radio, celle du Link/Relais/Transpondeurs  proche de chez vous (voir la carte pour les localisations, indicatifs et fréquences)

– Le Logciel (dépannage) : Via le client Echolink, disponible sous Windows, Linux, Android et iPhone/iPad. C’est la méthode à utiliser si vous n’avez pas de Link/Relais/Transpondeurs à portée de Radio, ou lorsque vous êtes en balade hors de portée d’un node.

Attention : Pensez à laisser des « Blancs » avant de reprendre, il faut laisser le temps à tous les nodes le temps de retomber…. et accessoirement permettre à une station de se signaler !


Comment intégrer son node au French Open Network

Dans « French Open Network », il y a « OPEN » ! -> vous avez la réponse 😉

Pour participer au Réseau, il suffit de connecter en constant (24H/24, 7/7) votre node à F1ZHH-R. Si vous utilisez SVXlink, il faut mettre la connexion automatique sur le numéro de node de F1ZHH-R : 282229.

Idéalement, vous m’envoyez un mail, avec les infos de votre node, que je l’ajoute sur la carte, mais ce n’est pas un préalable. Vous pouvez « essayer » de participer au réseau sans plus de formalité.

De même ainsi il sera possible de vous contacter en  cas de problème et vous prévenir s’il a fallu isoler votre node le temps de régler un incident.


Règles de « bonnes conduites » pour participer au French Open Network

Ah Merde ! Il y a des règles ! … Et oui, pas le choix, si nous voulons que ce réseau vive et fonctionne correctement, il faut bien s’entendre sur un minimum de règles afin d’assurer sa cohérence.

Sans ces règles, le réseau peut vite partir en vrille et priver :
– Les utilisateurs d’un outil que l’on espère sympathique
– Réduire à néant le travail de tous les participants qui mettent en commun leurs nodes (matériels et efforts)

Et tout ceci gratuitement, pour la communauté Radioamateur  Francophone !

Quelles sont ces règles : Elles sont justes basées sur bon sens et les contraintes techniques

  • Les nodes doivent êtres connectés en étoile à F1ZHH-R
  • Les Conférences sont interdites ! (Salon en tout genre !)
  • Les nodes sont tous de langue Française ! (FRENCH Open Network). Donc les nodes connectables sont :
    • En France (F)
    • Corse (TK)
    • En Belgique (ON)
    • En Suisse Francophone (HB)
    • Québec (VE)
    • DOM TOM (F)
  • Ne pas mettre de « Bip », d’annonce d’accueil vocale ou tout autre « audio » : Ceux ci sont retransmit partout ! (Voie Internet)

Les autres nodes ne sont pas autorisés.

Nous vous préparons une page pour intégrer les paramètres.

Ces règles vont évoluer afin d’optimiser le fonctionnement du réseau, et uniquement dans ce but ! Je tiens énormément à l’OPEN !


Qui a lancé et gère le French Open Network et la passerelle D-Star ?

Les premiers débuts …

Au début, il y avait les grands animaux, puis il s’est passé deux ou trois trucs, et enfin, avec F5NLG, nous avons « épluché » les possibilités du SVXLink pendant de longues soirées de l’automne 2014 !

Nous avons commencé avec des Link, puis Transpondeurs puis Relais Transpondeurs sur DINARD et BELLE ISLE EN TERRE (près de Guingamp). Et puis le réseau c’est étendu, F4BQN nous a rejoints pour participer aux essais, puis F1IGY qui est devenu notre meilleur « commercial » ! 😉

Et d’une idée de réseau Breton … l’idée à fait son chemin et les connexions et le trafic se développant, j’ai lancé le French Open Network.

Donc, c’est un boulot d’équipe ! Chaque participant ajoute sa pierre à l’édifice, et à ce jour, nous avons des acteurs très actifs : Outre ceux cités, nous pouvons parler de F4MZI, actif et notre hébergeur du site et de proxy Echolink pour les liens connectés en 3G par exemple.

Et beaucoup d’autres, il va me falloir une page complète pour les présenter  : C’est un réseau communautaire !

Qui gère ?

F5NLG et moi (F1TZO) avons la supervision de F1ZHH-R. Les autres nodes sont de la responsabilité de ceux qui les construisent et les mettent à disposition sur le réseau.

Rapidement, je compte finir l’interface d’administration Web (avec accès sécurisé !) pour que l’on se répartisse entre les plus actifs les capacités d’intervention en cas d’incidents (et uniquement en cas d’incidents !)

Et les passerelles D-Star & C4FM Fusion?

Ah ben ça c’est un délire à moi 😉 J’ai mis en œuvre la Passerelle DStar en Aout 2015, stabilisé vers Octobre 2015, puis je me suis attaqué à la fin de l’année à Fusion de Yaesu (C4FM). Les deux fonctionnent à ce jour, et vous pouvez rejoindre le French Open Network en Analogique, en DStar (DCS033W) ou en C4FM Fusion Yaesu (FON-ROOM – 27709).

Pour répondre d’avance, je n’ai pas prévu de passerelle avec le DMR, ce réseau étant trop « segmenté » pour le moment.

Carte du French Open Network

Ecoutez le Réseau en Streaming !

F5NLG, Jean Philippe, nous a monter un serveur de streaming afin que tout à chacun puisse écouter le French Open Network, y compris les SWL.
Sur une suggestion (géniale !) de F1IGY
Visitez la page FaceBook du French Open Network : https://www.facebook.com/Echolink.French.Open.Network

Liste de diffusion par Mail

Vous avez un Node (Link, Relais, Transpondeur) ? Connecter-vous au French Open Network, et envoyez moi un mail avec vos infos et je vous intègre dans la liste de diffusion et sur la carte. Cette liste permet via un alias (adresse mail unique) d'échanger avec tous les SysOp de tous les Node du FON.

Le Raspberry PI : l’outils à tout faire !

Raspberry PI

Rejoignez-nous et apparaissez sur la carte

Pour nous rejoindre, c'est facile, il vous suffit de vous connecter à F1ZHH (Node numéro 282229) et si possible de laisser votre Link/Relais en fonction 24/7. L'Open Network ne requière aucune formalité pour s'y connecter. Pour apparaître sur la carte, merci de m'envoyer un eMail avec les informations du Link/Relais : - Lieu - Fréquence(s) Je mettrais à jour la carte. Mon mail : michel @ mon_indicatif.com (oui, j'ai pas envie que les robots me Spam...) Michel - F1TZO

Tutoriel pour construire simplement le votre !

Le tutoriel est détaillé sur ce site : Pour vous guidez pas à pas, regarder les menus, j'ai essayé de rendre la construction d'un Link simple. De l'installation du Raspberry PI, en passant par SVXLink et même l'interfaçage avec le(s) RTX. A la porté de tous ! Michel - F1TZO

Le principe du Link (Simplex)

Raspberry PI

F1ZHH-R Dinard – Le synoptique

Raspberry PI

Important ! l’accéssoire indispensable pour la réalisation !

Raspberry PI Perso, sans cette accessoire, jamais je ne me serais lancer dans ce délire !

F1TZO en pleine action !

Raspberry PI

Mon Hotspot Echolink (SVXLink)

Raspberry PI Baofeng 888 et un Raspberry avec un bloc relais sur le GPIO, et hop, voilà mon hotspot !

Oui, F1TZO est mordu Moto….

Raspberry PI